somnifères

Frère Jacques, dormez-vous bien ?

29 juin

http://www.francetvinfo.fr/sante/sida/sexe-drogue-sommeil-alimentation-la-sante-des-lyceens-et-des-etudiants-se-degrade_2260829.html

*

22 mai 2017

Un petit coup d'oeil à cette étude qui date de 4 ans

http://www.huffingtonpost.fr/2013/03/12/problemes-sommeil-grossir-poids-insomnie_n_2858261.html

 

*

24 février

Et si l'heure trop avancée augmentait les risques d'AVC (accident vasculaire cérébral)? Les régions les plus concernées en métropole sont celles qui souffrent le plus d'un mauvais sommeil...

 

http://www.medisite.fr/a-la-une-avc-les-regions-les-plus-touchees.1524766.2035.html?xtor=EPR-56-%5BMedisite-Info-Sante%5D-20170221&gcltc=3&gcltl=4&gcnid=1403924

 

* *

Premier janvier 2017

Le problème du sommeil et des rythmes d'activité journalière chez les passagers de l'ISS (Station Spatiale Internationale)

http://www.liberation.fr/futurs/2016/11/25/iss-quelle-heure-est-il-pour-thomas-pesquet_1530937

<<Indépendamment des allées et venues du Soleil, donc, les astronautes suivent un rythme réglé comme du papier à musique, identique tous les jours de la semaine et tous les week-ends. Comme le rappelle l’Agence spatiale européenne (ESA), «les êtres humains ont été conditionnés par des millions d’années d’évolution à un rythme de vingt-quatre heures, et les rythmes circadiens sont ancrés profondément dans nos corps et cerveaux. Donc les astronautes respectent ces rythmes anciens. Toute autre configuration laisserait les équipes dans un état de décalage horaire permanent».>>

 

Petite précision : Les rythmes circadiens ne sont pas de vingt-quatre heures, mais généralement d'un peu plus. C'est le rythme naturel "plus de lumière/moins de lumière", où que nous soyons ici-bas, (sauf dans une obscurité totale continue comme l'a exprimenté depuis 1962 Michel Siffre - http://www.clamouse.com/michel-siffre ) qui remet régulièrement nos horloges internes à l'heure vraie.

* *

30 octobre 2016

Le Parisien Aujourd'hui en France parle de l'ACHED en page 2

dans un gros dossier sur le sommeil en pages 1, 2 et 3  (voir l'image ci-dessous)